La généalogie du général Farine

Le club généalogie de l'ACS, emmené par Danielle a réalisé depuis le début de l'année un travail considérable : La généalogie d'une personnalité historique de Santeny : le général Farine.

 

Voici une retranscription de l'article écrit par Thierry Cénac pour le journal de Santeny.

 

Un grand merci aux personnes qui sont venues assister à la conférence sur le général Farine et parcourir l’exposition qui lui était consacrée à la salle Montanglos.
Un grand merci aux personnes qui sont venues assister à la conférence sur le général Farine et parcourir l’exposition qui lui était consacrée à la salle Montanglos.

C’est à 63 ans, le 11 octobre 1833 que s’éteint à Santeny, en son château de Choigny, le général Pierre Joseph Farine. Il avait fait l’acquisition du Château en 1824 au cours d’une vente aux enchères.

 

Qui était-il ?

 

Remontons dans le temps. Le 2 Octobre 1770, un garçon nommé Pierre Joseph nait à Damprichard en Franche Comté Ses parents sont laboureurs et propriétaires d’une ferme au lieu-dit du Creux. Il fait partie d’une fratrie de 9 frères et sœurs et il a 15 ans lorsqu’il perd son père. C’est son oncle paternel, curé, qui s’occupera de son éducation.

On perd sa trace vers 1789 et on le retrouve en 1791 sous –lieutenant de grenadiers dans le Doubs. En 1799, il est en Bretagne à Pontivy comme aide de camp capitaine, sous les ordres du Général Michaud. Il s’y marie le 30 nivôse an 7 (19 janvier 1799) avec Constance Jeanne Adélaïde Sougé âgée de 19 ans.

 

En 1810, Farine, alors colonel est nommé officier de la légion d’honneur. Le 1 Mai 1821 il sera élevé au titre de Vicomte.

De son union sont nés 2 filles Claude Françoise (1799) et Constance Stéphanie (1809) puis 2 garçons Louis Edouard (1812) et Victor Amédé Timoléon (1817). Ces 2 derniers resteront célibataires.

 

Intéressons-nous à Constance Stéphanie. Elle est née à Paris, elle a 18 ans et va se marier … à Santeny le 29 décembre 1827 avec Antoine Fortuné Brack, officier de cavalerie, de 20 ans son aîné. Ils auront 2 filles Constance (1829) et Noémie (1835). Cette dernière n’aura pas connu son Grand-père. Le mari de Constance Stéphanie décède en 1850 et 2 ans plus tard elle se remarie à Paris avec Charles Frédéric Georges Cuvier, fils du grand naturaliste Georges Frédéric Cuvier.

 

C’est en 1834 que Constance Jeanne Adélaïde, la veuve du général vendra le château de Choigny et ira finir ses jours auprès de sa fille Constance à Evreux où elle s’éteindra le 22 janvier 1849 âgée de 69 ans.

Quant à la carrière du général Farine, ce n’est pas une page dans le bulletin municipal qui nous permettrait de la résumer tant celle-ci est exceptionnelle. Sachez qu’il s’est illustré lors de nombreuses batailles. Il sera fait prisonnier, il s’évadera. Il sera blessé et verra même 3 chevaux tués sous lui lors de la bataille de Waterloo le 18 Juin 1815. Nous vous conseillons pour cela le blog passionnant de notre conférencier monsieur Poisson « la défaite oubliée ».

 

Dernière chose : si l’envie vous prend un jour de faire un tour au cimetière de Santeny pour voir la tombe de notre général santenois, elle a été restaurée, vous vous direz peut-être l’espace d’un instant, que Pierre Joseph Farine, vous l’avez un peu connu, Lui, sa femme, ses enfants et … son château.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

La page généalogie de l'ACS

 

Thierry et Olivier+


Écrire commentaire

Commentaires : 6
  • #1

    dany (mercredi, 15 mai 2013 09:14)

    bravo Danielle pour cette réalisation très enrichissante pour tous, dommage que je n'ai plus beaucoup de temps dans la semaine pour participer à ton club, mais en attendant bravo et bonne continuation.

  • #2

    AZZARELLO (mercredi, 15 mai 2013 10:04)

    Trés heureux de ce rapport. Merci

    Michel

  • #3

    armelle (mercredi, 15 mai 2013 12:23)

    quel beau travail de recherches ! Je n'avais pu assister à l'expo ,mais ce résumé est chouette et me permettra en effet de penser au Général Farine et à sa famille en passant devant le château de Choigny qui m'a toujours fait rêver .

  • #4

    Michèle DENIS (jeudi, 16 mai 2013 10:25)

    Bravo à toute l'équipe qui a participé à cette recherche. Belle initiative ! Beau résultat !
    Je vais faire le lien sur le site du Cercle d'Etudes généalogiques et démographiques du Val-de-Marne.
    Amicalement à tous les membres du club.

  • #5

    Eric POISSON (samedi, 18 mai 2013 14:53)

    Le travail considérable du club généalogie de Santeny a contribué pleinement au succès de l'exposition conférence sur le général Farine.
    Un grand merci à ce club emmené par madame Danielle ROUE !

  • #6

    Coret Philippe (mardi, 05 avril 2016 18:19)

    Ne pourrait on pas faire quelque chose pour que le nom de notre général Farine apparaisse sur l'Arc de Triomphe !!!!!!!!!!!!..au moins la démarche.....