La randonnée

La fine équipe en 2013
La fine équipe en 2013

 

 

Responsable : Mme M. Neveux

Téléphone : 01 43 86 09 77

Courriel

Horaire

Tous les jeudis de 9h30 à 11h30
Deux fois par mois, grande randonnée découverte avec pique-nique
Un séjour Rando de quelques jours dans l'année.

Chaque année, Michèle et Philippe vous propose un programme de randonnées loisir, sportives et culturelles.

 

Sans oublier

La marche tous les jeudis de 9H30 à 11H 30  dans les environs proches de Santeny et la possibilité de marche rapide nordique avec bâton le mardi avec PHILIPPE.

 

Bonne année de randonnées

 

Les actualités du club


Balade à Varenne-Jarcy

 

Bonjour à tous,

 

En janvier, sur les chemins de Varenne-Jarcy, Philippe avait l'âme d'un poête.

 

 

 

Pas de vains mots ; cette poésie suffira... 

 

Nuit de neige

 

La grande plaine est blanche, immobile et sans voix.
Pas un bruit, pas un son ; toute vie est éteinte.
Mais on entend parfois, comme une morne plainte,
Quelque chien sans abri qui hurle au coin d’un bois.

Plus de chansons dans l’air, sous nos pieds plus de chaumes.
L’hiver s’est abattu sur toute floraison ;
Des arbres dépouillés dressent à l’horizon
Leurs squelettes blanchis ainsi que des fantômes.

La lune est large et pâle et semble se hâter.
On dirait qu’elle a froid dans le grand ciel austère.
De son morne regard elle parcourt la terre,
Et, voyant tout désert, s’empresse à nous quitter.

Et froids tombent sur nous les rayons qu’elle darde,
Fantastiques lueurs qu’elle s’en va semant ;
Et la neige s’éclaire au loin, sinistrement,
Aux étranges reflets de la clarté blafarde.

Oh ! La terrible nuit pour les petits oiseaux !
Un vent glacé frissonne et court par les allées ;
Eux, n’ayant plus l’asile ombragé des berceaux,
Ne peuvent pas dormir sur leurs pattes gelées.

Dans les grands arbres nus que couvre le verglas
Ils sont là, tout tremblants, sans rien qui les protège ;
De leur œil inquiet ils regardent la neige,
Attendant jusqu’au jour la nuit qui ne vient pas.

 

Guy de Maupassant

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club


0 commentaires

Randonnée hivernale

 

Ce matin belle balade par un très beau temps mais hélas parmi les déchets de toutes sortes dans la ZAC de Servon !

Mais dès franchie la LGV ce ne fut que beauté pour ceux qui savent ouvrir leurs yeux ! Il le fallait, car ça glissait bien par endroits... L’histoire de l’installation de ces maraichers sur le plateau briard est intéressante à plus d’un titre, certains étaient dans Paris il y a encore un siècle ; c’est en l’occurrence le cas du dernier agriculteur de Santeny.

 

Le domaine de St Leu, c’est le nom de ce bout de Brie, mérite d’être découvert et que l’on s’y attarde en commençant par suivre le chemin de découverte agrémenté de ses panneaux explicatifs installé en 2003.

 

Bonne balade et à bientôt

 

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club


1 commentaires

Randonnée d'automne

 

Amis poètes, bonsoir.

 

Philippe se lance pour la fin d'année.

 

Moi j'aime !

 

Balade d’Automne

 

Pour accompagner ces quelques photos les mots me manquaient !

Mais la nature m’a aidé ! C’est une amie !

J’ai regardé les feuilles rouges,

Qui tombaient.

Les feuilles jaunes,

Qui volaient.

Et les feuilles brunes

Que le vent poussait.

Rouges, jaunes, brunes,

Chacune dansait,

Et m’offrait joie et paix.

Philippe




1 commentaires

Randonnée sur la coulée verte

 

Vendredi 28 Octobre 2016 a été un grand jour ! Surtout pour moi ; J’attendais ce moment depuis tellement longtemps...

Emmener un groupe de randonneur sur le tracé de la fameuse coulée vert que l’on nomme aussi TGVAL. Elle n’est pas encore finie, mais ça avance. Elle relira le lac de Créteil à Santeny soit vingt kilomètres où elle fera la jonction avec la voie aux roses qui elle file vers Yèbles à dix-huit kilomètres de là.

 

Mais aujourd’hui on s’est contenté de joindre La Plage Bleue au lac de Créteil, en empruntant bien sur la fameuse passerelle. Halte face au lac pour le pique-nique, lac dont nous avons fait le tour et retour.

 

Une belle et agréable balade dans la brume automnale qui eut bien du mal à se dissiper.

 

Merci à tous et à bientôt sur d’autres chemins,

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Randonnée en Corrèze


0 commentaires

La rando fait sa rentrée

 

Pour la première de la quatorzième rentrée rando, il fallait arroser ça !

 

Et ce qui devait être fait le fut ( de blanc ) !! 

Et le ciel s’y mit puisque l’on se retrouva sous la pluie et qu’elle nous accompagna la première demi-heure pendant laquelle je suis rentré en contact avec le patron des randonneurs «St. Jacques», un gars sympa en fin de compte, qui se fit un plaisir d’exaucer mes vœux ! C’est donc sans nos pépins que nous sommes arrivés à «La queue de poêle» où nous avons trinqué à l’amitié, et à la convivialité ainsi qu’à la simplicité qui était aussi présente. Merci à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures !

 

Pour les nouveaux : un clic sur le lien ci-dessous pour découvrir l’hymne des randonneurs et pour visualiser d’autres diaporama : aller sur Youtube et Philippe Coret.

Philippe




1 commentaires

Randonnée en Corrèze

Du 10 au 13 mai, nous étions trente-deux pour ce séjour/rando en Corrèze à Égletons dans le village vacances de Cap France Le Lac.

Trente-deux !
Plus que les années passées et ceci grâce à tous les petits nouveaux, bravo !
C’est une région magnifique et pour les randonneurs c’est le Graal avec ses chemins, torrents,  rivières, cascades, lacs et petites routes mignonnettes. On ne croise aucune voiture à part celle du facteur... Une fois !
On ne compte plus les bovins et ovins par centaine mais aussi les cotes et la boue car il faut vous dire qu’il a plu ! Pas tout le temps, mais toujours trop quand on est dessous. Si le ciel était gris, le soleil brillait dans les cœurs ; la convivialité, la cordialité, la gaité étaient omniprésentes jusqu’au moment de séparer après des veillées bien sympathiques pour un dodo réparateur car il fallait remettre ça le lendemain. On était là pour ça !
Si, à part le temps, ces quelques jours furent une réussite c’est grâce à plusieurs facteurs : la région, le site de Cap France et son personnel sans oublier nos trois guides du bureau des accompagnateurs de la montagne limousine qui nous ont épaté bien souvent par leurs connaissances mais aussi grâce à ceux du groupe rando qui ont organisés ce bien sympathique séjour.
Qu’ils en soient chaleureusement tous remerciés.

Le 10 mai

Le 11 mai

Le 12 mai

Le 13 mai

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Lien


2 commentaires

Randonnée des 3 châteaux

Avez-vous entendu parler des chenilles processionnaires ? c’est à cet insecte de l’ordre des lépidoptères que nous devions ressembler le dimanche 10 Avril pour faire la version 17 Km de la Rando des 3 châteaux au départ de Blandy les Tours.

La rando des 3 châteaux

Nous étions parait-il (tous circuits confondus) 12000 !
Un réel succès très bien organisé par le CG 77 ; le beau temps était au rendez-vous, la campagne était belle, les ruisseaux cascadaient, l’ambiance joyeuse, le terrain était bien un peut lourd et glissant par moment mais ce fut une super journée.

Noisiel, son chocolat

Et pour pas perdre la main (!), hier 10 km dans Notre Dame et aujourd’hui 14 km à Noisiel, le circuit des lacs ! Un pique-nique au soleil et au bord de l’eau. Noisiel mérite vraiment d’être visitée : son cadre entre les lacs et la Marne ainsi que son centre avec sa place, sa mairie, ses maisons identiques et l’usine. Celle-ci, création de la famille Meunier (chocolat), peut se visiter et en vaut vraiment la peine...

Philippe




0 commentaires

Randonnée à Janville-sur-Juine

 

Jeudi 31 Mars une petite dizaine de courageux se sont retrouvés à Chaumes en Brie pour une balade très sympa ; à refaire avec un beau soleil...

 

C’était d’autant plus sympa que la pluie a cessée pendant ces deux heures !

Pour le 1er Avril, nous partons faire une magnifique balade au départ de Janville-sur-Juine (91) pour la journée avec le beau temps et dans un cadre superbe.
 - Beaux villages, bien entretenus, patrimoine sauvegardé -
La Juine, affluent de l’Essonne, était en crue ; il y avait de l’eau partout !
Ce sont les oies bernaches qui étaient heureuses dans le splendide parc du château de Chamarande, propriété du conseil général de l”Essonne, qui abrite de multiples activités ainsi que les archives du département. Le paysage me faisait penser un peu au Morvan.
Vallée de la Juine et de l’Essonne à revoir encore et... à une petite heure de Santeny.
A bientôt dans les chemins creux.

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Randonnée pour tous


6 commentaires

Randonnée ouverte à tous en Seine et Marne

Le club "rando" propose une sortie ouverte à tous.

 

Dimanche 10 avril, "randonnée des 3 châteaux" en Seine et Marne. 

Renseignez-vous en allant sur le site "Randonnée des 3 châteaux 77". 

 

Nous avons privilégié le parcours n°3 (17 kms), et nous proposons de nous retrouver à 9h30 à Montanglos pour organiser un co-voiturage.

N'oubliez pas le pique-nique !

Michèle



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Randonnée à Villecerf


0 commentaires

Randonnée à Villecerf et Moret sur Loing

 

Jeudi 11 Janvier, la météo est au beau temps, sans pluie. Megan et Martine nous avaient concocté un petit circuit d’une quinzaine de kilomètres très sympa malgré un terrain très lourd au départ de Villecerf petit village de caractère.

 

Ce village a une histoire très intéressante en partie grâce au Marquis René de Roys qui vécut au château de Saint Ange.
Sur le chemin du retour nous sommes passés à Moret sur Loing faire un tour dans la vieille ville et voir le Loing en crue, son église aux beaux vitraux des années 50 ainsi que la vieille et belle boutique qui fabrique et vend des sucres d’orge.
Juste une petite déception, pas un bistrot ouvert pour boire un chocolat chaud ! Je vous le dit ma brave dame, tout fout le camp...
Mais ce fut quand même une bien belle journée à mettre à notre actif. Merci encore aux organisatrices.

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Balade à Coubert


0 commentaires

Balade à Coubert

 

Ce vendredi 22 janvier 2016 “ Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort, nous nous vîmes trois mille en arrivant au port...”.

 

Même pas vrai !

 

Nous partîmes vingt six ; mais par un prompt renfort nous nous vîmes trente neuf en arrivant... au restaurant L’Ecureuil à Coubert pour fêter la nouvelle année du groupe rando !

Mais avant de se mettre les pieds sous la table et pour nous ouvrir l’appétit nous avons fait un petit circuit d’une heure trente par le Le Chemin des Roses et à travers Coubert, petit village Seine et Marnais de 1800 âmes dont l’histoire a bien des points communs avec Santeny par sa ligne de chemin de fer et sa culture de la rose. On dit que de passage dans la région, Pierre de Ronsart  en aurait été inspiré pour écrire son poème Mignonne allons voir si la rose.

 

Une fois les pieds sous la table nous avons fait honneur au très bon repas que l’on nous avait concocté ; il faut souligné aussi que malgré le changement de propriétaire nous n’avons jamais été déçu par  L'Ecureuil !

 

Un grand merci aux organisateurs pour cet excellent moment de convivialité (Convivialité : qualité d'un repas agréable pour ses convives ; qualité de ce qui est au service de l'être humain, adapté à la nature humaine, à dimension humaine, etc.) après cette bien triste année 2015.

 

Vive 2016

Vive la rando !

Vive l’amitié !

 

Philippe




0 commentaires

Bilan 2015 pour la rando

 

L’année 2015 est finie. Encore une !

 

Mais vive 2016 avec plein de nouvelles balades et découvertes ; que du plaisir !! (Comme on dit). Pour clore cette année juste ces quelques mots et photos de l’année écoulée remémorant de biens beaux et bons moments.

« La marche, déplacement doux aux vertus vantées par les organismes de santé, retrouve une place dans les modes de locomotion tant pour ses qualités en phase avec les préoccupations environnementales, que pour ses bienfaits sur le corps et sur l’esprit. Mais aussi, pour la convivialité recherchée des marches en groupe ou encore pour la solitude revendiquée du marcheur se frayant un passage parmi les chenilles humaines en migration estivale sur des chemins saturés.

...

Le marcheur isolé se marginalisera, figure en voie de disparition transitoire, car à sa solitude physique, il ajoute l’absence de lien de communication. Pourtant, digne représentant d’une pratique humble et fatigante, conquérant de l’inutile, il ne marche que pour porter ses pas là où son regard le guide sans témoin, il est un corps présent au paysage, mais absent socialement. Il disparaît des radars, il découvre le sans laisse numérique »

Source : Jacques Clayssen - 25/05/2014

 

Ces écrivains marcheurs qui nous alertent sur l'état de la France

  • Jacques Barozzi, Le goût de la marche, Mercure de France, 2008.
  • Frédéric Gros, Marcher, une philosophie, Flammarion, 2011.
  • Jean-Louis Hue, L'apprentissage de la marche, Grasset, 2010.
  • Le Breton (David), Eloge de la marche, Métailié, 2000.
  • Haruki Murakami, Autoportrait de l'auteur en coureur de fond, 10/18, 2011.
  • Philippe Petit, Traité du funambulisme, Actes Sud, 1997.
  • Victor Segalen, Equipée. Voyage au pays du réel. Préface par Jean Lartigue, Plon, 1929.
  • Rebecca Solnit, L'art de marcher, Actes Sud, 2004.
  • Henry-David Thoreau, De la marche, Mille et Une Nuits, 2003.

J’ai randonné, je randonne, tu randonnes, nous randonnons, vous randonnez, ils randonnent, tu as randonné, je randonnerais, tu randonnerais, il randonnerait, nous randonnerions, vous randonneriez, ils randonneraient, il a randonné, nous avons randonné, randonnons, randonnions, rang d’oignons !

Au XVIe siècle, le baron d'Ognon avait pour habitude d'organiser des festins et de ranger ses invités en fonction de leur rang social. De là naît l'expression humoristique rangé en rang d'Ognon. Par déformation, on se considère maintenant rangé en rang d'oignon puisque les oignons, dans les potagers, sont alignés. Selon certains, ceci s'en trouve renforcé par la manière dont sont assemblés les oignons en bottes (les plus gros d'abord).

 

Source : L'internaute

Faut bien rigoler un peu ! Bon allez, je vous souhaite de joyeuses fêtes et vous dis à très bientôt sur les chemins ou quelque part dans notre village !

 

Amitiés et gardez-vous bien.

 

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club


3 commentaires

Rentrée 2015 de la rando.

Philippe, comme à son habitude, nous fait un compte-rendu imagé de la rentrée 2015 du club rando.

 

Cela n'a pas l'air triste, vivement la retraite...

Et voila, c'est la 13ème rentrée du groupe rando. Toujours un grand et beau moment d’échanges et de projets en se racontant nos vacances ; quelques membres ne sont pas revenus mais nous avons pleins de petits nouveaux biens sympathiques qu’il va falloir ne pas décevoir ! Avec tous les Gentils Organisateurs, cela ne devrait pas être un souci !


A vos chaussures et bâtons et à très bientôt sur les chemins.

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

La randonnée dans les Vosges


3 commentaires

La rentrée de l'ACS 2015-2016

 

C'est la rentrée à l'ACS aussi.


Voici les dates de rentrée pour l'ensemble des clubs. Le billet sera mis à jour au fur et à mesure que les informations seront complétées.


Pour les clubs sportifs, n'oubliez pas votre certificat médical s'il il s'agit d'une première prise de licence.



Club Date

Amitié

4 sept. 2015

Atelier créatif enfant

9 sept. 2015
Bibliothèque adulte 2 sept. 2015
Bibliothèque enfant 2 sept. 2015
Bridge  
Couture broderie tricot 8 sept. 2015
Encadrement 14 sept. 2015
Généalogie 14 sept. 2015
Judo enfant (<15 ans) 9 sept. 2015
karaté body 8 sept. 2015
Karaté enfant (<15 ans) 9 sept. 2015
Karaté adulte 9 sept. 2015
Modelage 29 sept. 2015
Patchwork 8 sept. 2015
Peinture 8 sept. 2015
Peinture porcelaine  
Randonnée 10 sept. 2015
Sorties culturelles 8 sept. 10h à Montanglos
Taï Chi / Qi Gong 15 sept. 2015
Vidéo 14 sept. 2015
Yoga 7 sept. 2015


Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail


2 commentaires

La randonnée dans les Vosges vue par Philippe

 

Je profite de l’envoi de cette vidéo qui vient après mes photos et le petit mot de Michelle pour vous faire partager mon coup de cœur suite au séjour que nous avons fait début mai.

En effet, une partie du groupe a passé cinq jours dans les Vosges en passant pour certains par la ville de Langres, vieille ville médiévale qui vaut le détour. Nous étions bronzés comme des" petits Bruns” car oui, je l’affirme, nous avons eu du beau temps, à part quelques gouttes le premier jour, et puis chaud : 20/23° mais aussi un peu moins 3° en plein vent ! Mais quand on marche, la vie est belle !!! Avant de partir, la météo avait prévu une semaine exécrable ou presque. Comme quoi et comme je le dis souvent, il ne faut pas la regarder sinon on ne fait plus rien. Nous avons appris par notre guide Gérard que la température moyenne annuelle en 2014 avait été de 3° - brrrrr - il faut, comme on dit, y être né.

Nous étions dans un village/vacances CAP-FRANCE comme les autres années basé dans la petite ville de Ramonchand et encore une fois, nous n’avons pas été déçus malgré les différences qu’il peut y avoir d’un lieu à l’autre dû aux hommes et aux structures. L’accueil y a été très chaleureux presque familial et ça, sans oublier bien sûr nos guides Gérard et Yves : deux gars bien de chez eux, fous de nature et de photo et qui connaissent leur région comme le fond de leur poche. Ils ont aussi (entre autres) deux autres qualités : la modestie et surtout la patience qui est indispensable avec un groupe de 26 personnes quand il faut faire la répartition dans les voitures ! Pas toujours évident, loin de là !
Ils nous avaient concocté quelques circuits entre 13 et 18 km, chacun avec un groupe , et nous nous retrouvions vers midi pour le pique-nique ou le repas dans une ferme-auberge.

Ces balades étaient superbes par la diversité des paysages : lacs, vallées, les à-pics, crêtes, forêts mais bien sûr, il y avait de temps en temps quelques côtes ! C’est le lot de tout randonneur et puis parfois pour donner du courage et respirer un instant, certains faisaient des vocalises... oui, oui ! J’ai les photos!
Quelques uns parmi nous étaient déjà venus dans le coin mais avec d’autres conditions météo dont on se souvient plusieurs années après. Grâce à ce beau temps, les Vosges se sont révélées à nous comme un écrin magnifique pour nous offrir ses mille étangs, ses forêts de hêtres et d’épicéas, ses ruisseaux cascadeurs, ses vaches de race vosgienne, sans oublier ses chamois - nous n’en avions jamais vu autant - et les vieilles fermes comme dans le temps, avec le tas de fumier et coq dessus, un régal et puis les névés qui ont permis à certains de s’envoyer quelques boules de neige et de se croire en haute montagne car le point culminant : " Le grand ballon " est à 1424 m.

Le soir, ivres d’air pur et de soleil, accompagnés de quelques courbatures, bleus et autres ampoules, et après une bonne douche, nous nous retrouvions au bar pour le Kyr à la mirabelle (très bon!) mais sans trop de mirabelle, ça peut être vite écœurant. Puis nous passions à table pour des petits plats toujours très bien cuisinés et servis par des personnes gentilles et agréables comme tout le personnel que nous avons rencontré.

La soirée se poursuivait par quelques projections sur la région et sur les photos magnifiques de notre guide Gilles et puis pour quelques uns des jeux de société qui déclenchaient des parties de fous rires mémorables.
Du beau temps, une belle région, des rencontres sympatiques, un groupe homogène et de bon esprit ! Oui, vraiment ce fut une bien belle semaine ! Découvrez les Vosges été comme hiver !

On en veut encore, merci à Gilles qui a organisé ce séjour avec CAP-FRANCE.

Vive la vie et à bientôt sur les chemins.

Philippe




2 commentaires

La sortie annuelle du club rando dans les vosges


Le "club rando" vient de terminer son séjour (du 4 au 9 mai 2015) au centre des "4 Vents" à Ramonchamp, au cœur des " ballons Vosgiens".

Un temps exceptionnel, un accueil chaleureux et 2 guides de montagne pour nous faire découvrir, à des rythmes différents (nous étions 2 équipes), des paysages magnifiques :

Le vert foncé des épicéas et des sapins, le vert tendre des forêts de hêtres soulignant les reliefs...

La route des cols (col de Rochelotte) le Rouge-Gazon et le lac de Neuweiller avec un moment de détente et de gastronomie à la ferme-auberge de Gresson...

Le circuit des Crêtes et le sentier des Névés (il y avait encore de la neige !) avec les chamois gambadant ou broutant sur les pentes...

Le circuit des 1000 étangs... féérique et envoûtant, accompagné par le bruit cristallin de l'eau qui court.

 

Nous sommes rentrés à Santeny, la tête pleine de paysages fantastiques, les yeux pleins d'étoiles, heureux d'avoir partagé tant de moments de convivialité, d'émotions... et d'efforts !

Michelle



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Rando de Pâques


2 commentaires

Rando de Pâques

 

Quelle semaine les Amis !

 

Lundi de Pâques rando pour la sclérose en plaque,18 km autour de Saints sous Coulommiers, terrain un peut lourd mais super balade ; jeudi initiation à la boussole en foret de Ferrières ! Là aussi c’était lourd ! Même un peu plus pour certaines ...
Puis un bon pique-nique comme d’habitude avec plein de gâteries au bord d’un étang, le tout avec le soleil magnifique ! Samedi marche de la "Révolution de Paris” de Montreuil à Créteil 15 km. Là, le beau temps n’était pas au rendez-vous mais le parcours intéressant par ses nombreux lieux insolites surtout dans sa première partie Montreuil-Nogent.
Puis dimanche 11 Avril ce fut “Les Trois Châteaux”. Nous avons fait le circuit de 13 km ! Torcy - Noisiel, en bord de Marne et entre les lacs ! Super balade que je connaissais mais que l’on refait toujours avec grand plaisir malgré la foule comme aujourd’hui.
Toutes ces sorties étaient formidablement organisées par la fédération avec l’aide de très nombreux bénévoles ; on peut leur dire bravo et encore merci.

PS : pensez à aller sur youtube puis Philippe Coret pour visionner quelques vidéos et à cliquer sur les liens hypertexte (comme ici pour Torcy et Noisiel). Revoyez les textes précédents et cliquez, c’est souvent intéressant et parfois drôle.
A bientôt les amis sur d’autres chemins.

Philippe




2 commentaires

Randonnée à Cesson le 27 mars.



Vendredi 27 Mars, il fait très beau, nous sommes huit à nous repartir dans les deux voitures et direction Cesson à une demi heure de notre village ; le circuit que l’on doit faire est de 14 k, rien du tout pour des marcheurs entrainés comme nous !

Nous arrivons à Savigny Le Temple,  passons entre la vielle ferme devenue musée et l’église et là Claire nous fait la gentillesse de nous offrir quelques viennoiseries encore toutes chaudes !! Merci Claire mais c’est pas sérieux ! (mais c’est bon). Nous longeons, traversons de petits rus sans nom qui dans un passé révolu faisaient tourner maints moulin et alimentaient de nombreux lavoirs ; pour un peu les conversations de nos randonneuses pourraient être celles des lavandières du temps jadis ! Mais pas si lointain !!!

Puis Le Pavillon Royal  et dans l’ allée en face après 300 m, la découverte en pleine foret de Rougeau et au milieu d’un tapis de jonquille la monumentale sculpture : Le Gardien original mais de bon gout ; on continue et amorçons notre descente vers la Seine majestueuse ! Verte comme le printemps qui s’annonce. Arrivons à Seine-Port riche de son passé à travers les siècles et où le général Patton fit traverser ses troupes en 1944. C’est là que nous pique-niquons au même endroit à chaque fois que nous faisons cette balade. Après avoir bien manger et bien bu  nous entamons le chemin du retour en passant devant le  château de St leu,  traversons le bourg, longeant les grandes fermes briardes, apercevons au loin son étang et beaucoup moins poétique arrivons sur notre parking !

 

Et voila une super journée ! Merci la vie !! A bientôt sur d’autres chemins.

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Randonnée à Everly


0 commentaires

Ballade à Montgeron et La Ferté-Alais

 

Philippe, fidèle animateur et reporter de ses randonnées continue son journal de bord en photos et vidéos. Visiblement on ne s'ennuie pas pendant qu'on marche !

Jeudi 26 fév. 2015

Par un ciel menaçant nous nous sommes retrouvés comme prévu à  Montgeron devant le restaurant  L'Atelier. Bon restaurant découvert lors d’une rando quelques années auparavant et où depuis nous avons pris quelques habitudes et bien sur aussi de bons souvenirs. Ce circuit de deux heures avait pour but de nous faire découvrir le vieux Montgeron qui se situe entre la forêt de Sénart et l’Yerres affluent de la Seine.

Nous avons eu de la chance, il ne pleuvait pas et nous avons pu découvrir de belles maisons souvent originales presque toutes en meulière avec des apports de céramique multicolores ; puis son église avec de très beaux vitraux et sa voûte en forme de coque de bateau renversé. Descente vers l’Yerres où l’on a découvert le  Le château de Senlis  qui a été surtout un moulin jusqu’au 20ème siècle avec son église russe, son pigeonnier et surtout son histoire fabuleuse tout au long des siècles et qui est a ce jour dans un piteux état ! Il y aurait un projet de rachat par la commune !!?? Espérons-le.

La balade continue en longeant la rivière très grosse avec toutes ces pluies, puis arrivée au restaurant où cette fois encore nous n’avons pas été déçu.

Vendredi 27 fév. 2015

Par un temps radieux mais frisquet direction La Ferté-Alais célèbre par son aérodrome  où les mordus d’aviation se retrouvent au cours de grandes manifestations principalement courant Mai.

Du parking de la gare nous sommes partis pour un circuit de 19 km au paysage très varié : foret, champs, villages avec leurs églises et vieux lavoirs avec de bons dénivelés, de belles mares au bord desquelles d’ailleurs nous avons déjeuné et ou j’ai failli tombé à l’eau en glissant sur un rocher !!! D’ailleurs on a failli souvent car par moment le chemin était difficilement praticable, mais comme vous le savez à cœur vaillant rien d’impossible. Puis en passant par le vieux centre de la Ferté-Alais nous avons retrouvé notre parking et notre véhicule tous heureux de cette belle journée.

 

Merci pour votre participation et votre bonne humeur légendaire.


Lien pour les détails techniques de la rando de ce vendredi

Philippe



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Randonnée à Everly


0 commentaires

Randonnée à Everly

 

Vendredi 27 Novembre, rando de la journée Circuit de 20km en passant par Chalmaison et Gouaix. Everly commune de 500hab se situe au sud de Provins. Notre balade s’intitule : "Sauts de loup" au marquisat d’Everly. (tout un programme !)

Sur la route de l’étain

Everly est situé sur le grand chemin de la route de l’étain reliant, à l’époque gallo-romaine, le bassin méditerranéen aux îles britanniques.

Sur cet ancien site gallo-romain, trois châteaux vont se succéder : la forteresse de Gabriel De La Vallée au XVIème siècle ; puis le château de Louis Victor de Rochechouart, Duc de Mortemart, en 1746, détruit en 1793 et, enfin, celui du Comte de Luçay vers 1850 et démoli en 1896. C’est au XIIème siècle qu’une chapelle seigneuriale est établie par les religieuses  de l’abbaye de Saint Jacques de Provins.


Everly est érigé en paroisse en 1633, ce qui conduit à l’agrandissement de l’église Sainte Catherine par la construction de la nef et du clocher sur la façade ouest. Dans une châsse repose le cœur de Gabriel De La Vallée, mort centenaire en 1610.

Le lavoir construit vers 1860 sur le ru des Méances, vaut le détour ! Chalemaison est occupée dès l’époque gallo-romaine. Le village est mentionné en 1130.


La mairie est installée dans un ancien relais de poste ; sur l’enseigne, on y lisait : « Ici, on loge à pied et à cheval ». L’église Saint Etienne est un prieuré-cure dépendant de l’abbaye de Provins. Elle est en partie détruite par les protestants en 1567. Le chœur, les deux chapelles, le chevet, les arcs boutants et la tourelle à meurtrières appartiennent à l’église reconstruite au XIIIème siècle. On peut apercevoir des pierres tombales dans le dallage de l’église aux inscriptions hélas, effacées. Remarquables aussi, un bas-relief en pierres représentant une châsse à courre, une statue en bois de Saint Roch, les boiseries du chœur et les chapiteaux des sommets des pilastres du chœur. Le clocher culmine à 101 mètres.

Le Gouaix : un cépage à vin

Chalemaison et Gouaix sont situés sur la côte d’Ile de France. Cette côte domine la plaine alluviale et correspond à la limite méridionale de la Brie. Les coteaux étaient autrefois morcelés de vergers, de pièces de vignes…Des villages étaient entièrement tournés vers cette économie. Gouaix, ancien village de vignerons, tire son nom du latin Govesium « cépage de vigne à vin ». Les habitants ont creusé à la main le petit canal qui prend le nom de ru de Gouaix ; il coule ensuite vers Flamboin et se jette dans la Noue d’Hermé. En 1793, le fief de Gratte-Loup à Chalemaison, appartient au Comte de Breuil, Seigneur de Tachy, et vendu et démoli.


Dans les bois subsistent les vestiges d’une fortification pouvant dater du XIème siècle, nommée la Tour des Maréchaux. La culture horticole est pratiquée aux serres de Gouaix depuis 1982 sur une surface de 7000 M2. Le lavoir communal de 1830 en forme d’atrium pouvait accueillir 30 lavandières. L’église Saint Savinien-Saint-Potentien est dotée de trois nefs ; des peintures murales du XVII ou XVIIIème donnent une représentation symbolique des quatre évangélistes : un lion pour Marc, un taureau pour Luc, un visage d’homme pour Mathieu, et un aigle pour Jean. La terre de Gouaix est mentionnée pour la première fois au XIIème siècle. Il s’agit alors d’un visage fortifié avec une motte féodale. Le chemin des Fossés au Midi se trouve sur l’ancien tracé des remparts. La gare de Gouaix-Flamboin est située sur l’ancienne ligne Paris-Mulhouse, première ligne inaugurée en 1848 en Seine-et-Marne. Devenue secondaire après la construction du viaduc de Longueville, elle n’est plus empruntée par les voyageurs depuis 1948. Au XIXème siècle, les notables Gouaillons se rendaient le dimanche au théâtre parisien par le train de 15 h 15. Du château de Flambion ne reste que le pavillon d’entrée. Cette demeure seigneuriale était à la fois une ferme et une maison forte du XIVème. En partie détruite pendant la Guerre de CENT ANS, elle est reconstruite par les Frères La Ballue, puis attaquée par les Huguenots en 1576 et 1581. Tout à côté, une laiterie fabrique une spécialité fromagère parfumée aux noix : le Rambol.

Un pays d’étangs et de collines

La  Bassée est l’un des derniers gisements de sables alluvionnaires d’Ile de France. Elle abrite de nombreuses carrières de granulats qui, en fin d’exploitation, laissent place à de vastes plans d’eau accueillant de nombreux oiseaux en hiver. La Réserve Naturelle de La Bassée couvre une superficie de 854 hectares.  Au sud d’Everly, le sous-sol de l’ancien parc du château a été exploité par les carriers. Cette extraction a laissé place à un milieu humide, marqué par la présence de marais couverts de laîche, une herbe à la tige triangulaire et par un sol noir. Les peupleraies sont fréquentes en Bassée. Pourtant, la croissance de ces arbres contribue à l’appauvrissement de la flore. Plutôt rare, l’Euphorbe des marais, grande plante de plus d’un mètre de haut, et à la floraison jaune, se maintient sous ces plantations.

Naissance du marquisat d’Everly

Au XVIème siècle, Everly était un hameau de Chalemaison qui est acquit par Gabriel De La Vallée (1510-1610) ; son petit-fils, Gabriel De La Vallée Fossez en hérite et le fait ériger en marquisat en 1626. En 1746, le frère de la Marquise de Montespan, Jean Victor Rochechouart, Duc de Mortemart, Marquis d’Everly, entreprend la construction d’un nouveau château. Afin de réaliser ce projet, il achète ou échange de nombreux terrains jusqu’à détenir le tiers de la paroisse d’Everly ! Il fait abattre les maisons situées sur sa nouvelle propriété, construit un vaste domaine coupant le village en deux et dont on discerne encore nettement les limites. Le terme de « Haha » désigne une ouverture faite au mur d’un jardin, afin de laisser la vue libre, avec un fossé sec ou « saut de loup » pour en interdire l’entrée. La promenade des « Haha » sépare le verger d’une terrasse, composée d’un étang appelé « miroir », puis d’un château et de sa cour entourée d’eau. Ensuite, se situent les avant-cours cernées d’un côté par les écuries et de l’autre, par les logements des domestiques. Une grande esplanade permet d’accéder à cet ensemble ; un canal clôture le domaine. A la Révolution, tous les biens de « l’émigré Mortemart » sont vendus aux enchères en l’an IV de la République et le château est démoli. De ce vaste domaine, il ne reste qu’une « emprunte » sur les cartes et photos aériennes ainsi que quelques vestiges remis en état par la commune d’Everly.

Après 4 h de marche nous retrouvons Everly en nage pour certain. Sur le chemin du retour nous passons par Rampillon et sa superbe église du 12em sauvée de la ruine dans les années 70 par une association de bénévoles ; mais il y a toujours à faire !!! Que deviendront toutes ces merveilles dans les décennies à venir ; après mille ans c’est déjà laborieux !!!!!!……………….

mais aujourd’hui, remercions le ciel pour cette belle journée.


A bientôt sur d’autres chemins


Philippe


PS : rien à voir avec le texte ci-dessus, Les Everly était un groupe rock dans les années 60/2000 (clic sur lien) : Les Everly

 



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club



1 commentaires

Rando à Brie du 27 nov. 2014

Notre rendez-vous du jeudi 27 avait pour but non seulement le plaisir de nous retrouver mais aussi de faire découvrir à un grand nombre des lieux insolites et inattendus à Brie Comte Robert que l’on a appelé à une époque « capitale de la Brie »où la commune fait depuis quelques temps de gros efforts pour embellir la vielle citée !

Déjà le lieu de rendez-vous un parking entre deux grandes surfaces n’est pas très commun pour des randonneurs mais pratique pour aborder à 23 et malgré le brouillard et l’humidité Le chemin des roses  qui nous fera passer devant l’ancienne gare de Brie Comte Robert qui ne voit plus passer les trains depuis déjà quelque décennies mais qui aujourd’hui après quelques hésitations est actuellement le siège de la communauté de commune puis quelques centaines de mètres plus loin nous avons tourné à droite pour rentrer dans le vieux Brie en passant bien sûr par le site du château(voir son musée) qui est de plus en plus mis en valeur par la démolition de vieux bâtiments sans intérêts et remplacés par des jardins ! un moment pour regarder les canards s’ébrouer dans les douves  qui deviennent  un peu plus loin le ru du Cornillot affluent de l’Yerres.

Puis direction le parc François Mitterrand par le chemin St. Christophe et la rue de la Sablière ;le parc se trouvant derrière le lycée Blaise Pascal était avant d’être ce qu’il est, au début du 20eme siècle une carrière de sable ; puis une guinguette qui s’appelait…… avec mini-golf ; puis l’abandon pendant de longues années mais qui devint un paradis pour les gamins car un super terrain de jeux et tout ça au milieu d’une végétation luxuriante.


Dans les années « 90 » il devint ce qu’il est à ce jour, des sources furent captées pour devenir le lac et rejoindre le Cornillot, via les douves du château, puis fut construit le lycée, la caserne des  pompiers, Mac- Do, la DDE et bientôt une déchèterie !!!


Enfin il fallut regagner notre point de départ ce que nous fîmes en empruntant :<<Le chemin des justices>> !!!??Qui nous fit passer près de la maison de  Charles Henri Sanson  bourreau à Paris pendant la terreur.

Ce fut encore un bon moment, merci à tous.

 

Et à bientôt sur d’autres chemins.

Philippe


Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Les archives de la rando 1

2 commentaires

Rando au chateau de Vincennes - Mai 2008


Attention, Philippe nous sort les vidéos des tiroirs ...



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club


0 commentaires

Les joyeux randonneurs ...

 


" Voici un échantillon des photographies que j’ai prisent sur trois mois au cours de nos balades en Val de Marne, Essonne, Seine et Marne ainsi que Paris dans l’ile de la France ! enfin!quoi !! "

Plutôt qu’un long discourt je préfère vous transmettre les paroles de cette chanson qui traduit bien notre ressenti lors de nos balades.

 

Merci à vous et à très bientôt

 

Philippe


Sur l’air : « Que la montagne est belle »de Jean Férat 

Eur des paroles de Janine Larher

Et interprété par les joyeux randonneurs de la « Foulée Santenoise » 

Les joyeux randonneurs

Ils sont partis le sac au dos

Chaussée de leurs gros godillots

Avec du soleil plein la tête.

Ils vont gaiment à l’aventure

Admirant dame nature

Sourire aux lèvres et cœur en fête.

Ils aiment, il n’y a rien de plus normal

La douce rosée matinale

Tant de beauté soudain offerte

Un vol d’oiseau dans les airs,

Une timide primevère,

Sur la vie la porte est ouverte.

 

Mon Dieu que la campagne est belle

Vibrante aux champs des ruisselets

Et quant au ciel les hirondelles 

Lancent leurs joyeux triolets.

 

C’est une bande de copains

Partis dès l’aube avec entrain

Pour vivre une belle journée.

Qu’il pleuve ou bien face soleil

Nulle autre chose n’a son pareil

Qu’une amicale randonnée.

Parfois quand leurs pas deviennent trop lourds

Et l’hiver leurs doigts un peut gourds

Ils font la pause et se concertent.

S’offrent à manger ou bien à boire

Et repartent à la découverte.

 

Mon Dieu que la campagne est belle

Comment croire à tant de splendeur ?

Mais quelle est donc cette ribambelle,

Ce sont les joyeux randonneurs………….

 

 

PH.C-12-06


 



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

Rando à Brie


0 commentaires

Randonnée mensuelle du 10 Octobre 

Nous avons effectué la randonnée des lacs du Bois de Vincennes par un temps agréable. Le parcours fait le tour de plusieurs lacs, celui de Saint Mandé, le lac Daumesnil et celui de Gravelle. Il suit aussi les petits ruisseaux qui serpentent dans le bois.

Mais le plus intéressant est sans conteste, la possibilité de découvrir l’Arboretum de Paris et  l’Ecole du  Breuil. Un espace pédagogique qui abrite de remarquables collections végétales, étiquetées, rassemblant plus de 3 700 espèces, accessibles au public gratuitement.

Les jardins thématiques de l’Ecole du Breuil

Roseraie contemporaine, rocaille, jardins de vivaces (mixed-borders et systématique), jardin paysager, collection d’arbustes (fruticetum), verger, potager clos de murs, serres chaudes, collection de plantes saisonnières associant bulbes et bisannuelles au printemps, et plus de 1 000 variétés de plantes à fleurs et à feuillage l’été.


Les 6 hectares de jardin comprennent le jardin anglais, la roseraie, le fruticetum, la pelouse (ancien terrain de sport des élèves), les collections et le jardin de rocaille.

L’arboretum de Paris couvre 13 hectares. Dans une ambiance naturelle, il présente 650 essences de feuillus et conifères, différents milieux dont une zone humide et une prairie calcaire.

Une visite instructive pour les amateurs de jardins du club de randonnée.

Un déplacement ultérieur permettra d’y passer plus de temps pour découvrir ce bel ensemble.



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

La Rando fête Nicole


0 commentaires

Le club rando fête Nicole

Merci Nicole,

 

Pour ces 11 années d’investissement sans faille dans notre club de randonnée.

 

A cette occasion, le jeudi 26 juin, notre « pique-nique » traditionnel de fin de saison a connu un « aura » tout particulier et s’est transformé en un déjeuner savoureux aux buffets variés et bien garnis. 

Dans un décor champêtre, salle Montanglos (merci à Pierre et Isabelle Eymin pour la déco) et tout cela dans une ambiance conviviale et festive.

 

Nicole a créé le club en 2003 et depuis lors nous a fait marcher sans relâche, pimentant ses nombreuses randonnées de découvertes du milieu naturel et du patrimoine local.

A la rentrée prochaine, un « collectif » d’animateurs va essayer de marcher sur ses traces et assurer la pérennité du club.

 

Bonnes vacances à tous.


Michelle




2 commentaires

La sortie annuelle du club randonnée

Cette année le séjour traditionnel des randonneurs en province a eu pour cadre la côte sauvage de la presqu'ile de Crozon dans le finistère et on peut dire qu'il s'est déroulé sous les meilleurs auspices ...

Jugez plutôt : Niché au pied du Menez-Hom près de la pointe de Crozon, le village de vacances de Ker Beuz est on ne peut plus accueillant : animateurs, responsables et personnel aux petits soins, chambres confortables et modernes, repas délicatement préparés et sortant de l'ordinaire.

Cerise sur le gâteau : la méteo était avec nous puisque le soleil et le ciel bleu étaient bien présents les 5 premiers jours ce qui contribua à convaincre les quelques randonneurs sceptiques que l'affirmation présentant la Bretagne comme une région "où il pleut tout le temps " reste sans fondement.

Olivier de Kersauzon l'a exprimé en son temps d'une autre manière…

 

Au programme: Randonnées bien sûr mais aussi tourisme, les deux mêlés intimement.

Le premier jour nous découvrons le pont de Térénez qui franchit la ria de l'Aulne dessinant une courbe parfaite. La route nous emmène à Landevennec, petite station estivale où pousse une belle végétation méditerranéenne; la visite des ruines de l'ancienne abbaye fondée en 493 par Saint Guénolé nous permet de découvrir les restes de l'église romane ainsi qu'un musée présentant les objets exhumés des fouilles dont un sarcophage en bois antérieur au 10ème siècle.

 

Le deuxième jour la méteo rayonnante nous incite à faire la montée du Menez-Hom: du haut de ses 330 mètres, ce jour là, la vue sur la presqu'ile de Crozon est exceptionnelle et nous permet déjà d'imaginer les prochaines "rando" qui s'offrent à nous les jours suivants.

La journée se termine tout naturellement par la visite de l'enclos paroissial de l'élégante chapelle Sainte Marie du Ménez-Hom.

 

Les jours suivants nous découvrons la presqu'ile de Crozon cette curieuse avancée des terres dans la mer en forme de croix:

Au sud de la pointe: le cap de la chèvre sous un soleil éclatant et ses vieilles maisons de pêcheurs en granit...

La station de Morgat au départ d'une découverte de la pointe de Dinan…

Camaret et les menhirs de Lagatjar sur le sentier de la pointe de Pen-Hir…

Au nord: la pointe des Espagnols ouverte sur la rade de Brest.

 

Une journée est consacrée à la visite de Locronan et de ses vieilles maisons en granit.

 

Cette activité n'a pas empêché les randonneurs de participer aux animations du soir; n'est-ce pas Madame la Baronne, Monsieur le brigadier E., Mr le pochtron, ou encore Mr le curé et la bonne du curé !

 

A noter enfin une initiative très appréciée de certains randonneurs dont l'état de santé nécessitait un programme de marche allégé: chacun a pu participer à l'ensemble des visites sans pour autant participer à toutes les marches.

 

Tant par la qualité de notre séjour à Ker Beuz que par la beauté des paysages découverts ou redécouverts l'escapade "cru 2014" restera en bonne place dans nos souvenirs.


Nicole et André



Autres articles qui pourraient vous intéresser :

S'inscrire aux mises à jour par mail

La page du club

La sortie rando 2013


2 commentaires

Dur, dur d’être un sénior !

On marche même pendant les vacances et par tous les temps !!
 
Nous nous sommes retrouvés le jeudi 20 à Brie-Comte-Robert pour faire la vallée du Cornillot ; petit ru de sept km purement briard qui est alimenté par des plus petits que lui comme le ru de Tubeuf au nord, à l’ouest par le ru des Saules de la vieille et à l’est par le ru des Près Le Roy. Ils convergent tous vers la cuvette du château dont les douves sont alimentées par une source avant de former le Cornillot affluent de la rive droite de l’Yerres.
 
Nous étions onze” courageux” ! Non il ne pleuvait pas ou peu mais le terrain était très lourd ! Ah! la gadoue  ! Et dire qu’ils y en a qui payent pour des bains de boue ! Deux heures de marche physique et malgré la pluie et le boue la bonne ambiance comme toujours était au rendez-vous et puis comme je le dis souvent “on n’est pas en sucre”.
 
Le jeudi 27 nous sommes partis de Montanglos à 9 h pour Maincy (près de Melun) joli petit village médiéval avec ses moulins, son lavoir son église du XIIIème et insolites ses caniveaux qui emmenaient l’eau aux moulins. Maincy qui a sur son territoire le château de Vaux le Vicomte (visité en 2013 au cours d’une rando journée), et puis sa jolie rivière l’Alemont (qui traverse le parc de Vaux) que l’on a traversé en empruntant une passerelle qui a inspirée le  peinte  Cézanne ! (et oui !) dont l’original est au musée d’Orsay. Maincy aurait aussi abrité la manufacture des Gobelins avant que Louis XIV l’installe à Paris où elle se trouve actuellement (visitée aussi au cours d’une rando parisienne) et puis quelques hommes célèbres comme Henry de Monfreid ; un ancien couvent de Carmélites, etc etc ... Puis retour aux voitures direction Melun centre où nous avons déjeuner dans un petit restau sympa Le Bistrot du boucher.
Une bien belle journée qui méritait  d’être vécue malgré l’humidité ambiante.
 
Merci aux participants et à bientôt pour d’autres aventures.

Philippe




1 commentaires

Rando en forêt de Villefermoy

Bonjour à tous,

 

Le 17 janvier, conformément au programme de Nicole et par une superbe journée ensoleillée, nous sommes allés de nouveau marcher dans la foret de Villefermoy située entre Melun et Montereau.

Contrairement à la veille où le terrain fut très lourd, c’est après quelques heures de marche que nous avons regagné les voitures à peine crottés !!!

Cela valait mieux, surtout pour aller au restaurant où j’avais réservé le matin même avant de partir. Ce “restau” où nous sommes maintenant presque des habitués, c’est “La Ferme Auberge de la Recette” dont j’ai déjà beaucoup dit de bien aux responsables de club.

 

Comme vous pourrez le voir sur le site : c’est une ferme, c’est un gite, c’est un restau (que dis-je, c’est un ..... enchantement pour les yeux et les papilles) tout ça dans un cadre très briard dans de superbes bâtiments dont un de l’époque mérovingienne !! Lieu idéal pour un grand moment de convivialité.

 

Quant au menu !!!!!!!! Je vous laisse le plaisir de vous faire une idée en quelques clics par le lien ci-dessus et le